D’une autre constance que les montagnes
qui se déplacent, calmes
et inébranlables.
Plutôt un flocon de neige,
soufflé par le vent, se faisant attendre,
avançant à tâtons le long des choses réussies
en route pour le rendez-vous
avec l’infini.

C’est avec cette poésie du poète → Cyrus Atabay, que j’aimerais souhaiter la bienvenue aux visiteurs de ce site. Je l’ai insérée en 2005 dans mon morceau → „Ébauche d’un Nous“. Le poème décrit assez bien mon travail de compositeur après la fin de l‘Avantgarde, qui, lui, se trouve par-delà une musique produite en tant que marchandise.
Vous trouverez sur ces pages des informations générales avec la plupart de mes partitions ainsi que les textes (disponibles au téléchargement); de même quelques introductions, des renseignements sur des concerts et des critiques.


Ce site Web a été traduit en français par → Mme. Anneliese Ristig. Je tiens à lui adresser mes remerciements chaleureux pour ce soutien précieux.